johanneaudy.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Retour à Québec

Retour à Québec

Imprimer

Cette section présente la fin de mon voyage, soit mon retour de Montréal à Québec.  La Traversée du Canada avec Vélo Québec se terminait à Montréal.  Je devais poursuivre jusqu'à Québec avec 5 collègues de travail.  Deux d'entre eux ont eu des empêchements et n'ont pas pu me rejoindre.  Une d'elles, Françoise Chevarie devait nous rejoindre pour coucher à Ste-Anne-de-la-Pérade et rouler avec nous la dernière journée.  Un de mes amis allait nous rejoindre à Louiseville le lendemain et poursuivre jusqu'à Québec.

 

Jour 53 - 23 août : Montréal à Berthierville

Distance prévue : 95 km      Réalisée : 93,37 km       Température : soleil, vent d'est       Montée : 127 m

Nous nous étions donné rendez-vous à la porte de l'hôtel à 9h.  Dominique avait pris une chambre la veille.  Edward m'avait demandé s'il pouvait se joindre à nous pour quitter la ville de Montréal.  Nous sommes finalement partis à 9h15, Richard L. Beaudoin, Dominique Lejeune, Edward Collister et moi-même.  Richard connaît bien Montréal et a pris les devants.  C'était tellement facile de le suivre sur les pistes cyclables après la journée que nous avions eue la veille. Nous n'avions pas à se poser des questions sur le parcours, nous n'avions qu'à suivre Richard.

Nous avons eu un léger vent de face toute la journée.  Nous avons traversé sur le pont Le Gardeur pour arriver à Repentigny.  Rendus là, nous avons poursuivi sur la piste cyclable numéro 5 plutôt que de suivre la 138.  Nous avons pris le temps d'arrêter pour prendre un bon repas près de l'Assomption.  Nous n'avions que 95 km  à parcourir, nous pouvions prendre notre temps.  Edward a poursuivi le parcours avec nous jusqu'à sa destination, soit à Lanoraie.

Nous sommes arrivés à Berthierville, soit au Manoir La Tourelle, vers 16h.  Nous nous sommes fait un 5 à 7, ou plutôt un 4 à 6, avant d'aller souper.

 

Jour 54 - 24 août : Berthierville à Ste-Anne-de-la-Pérade

Distance prévue : 105 km      Réalisée : 107,47 km        Température : Soleil, vent d'est       Montée : 118 m

Madame Rémillard nous avait préparé un bon déjeuner pour 8h.  Nous sommes partis Richard, Dominique et moi-même vers 9h15, nous avions encore un vent de face.  Anicet Laflamme, un de mes amis, avait couché chez sa soeur à Cap-de-la-Madeleine et devait nous rejoindre sur la route.  Nous l'avons rejoint à Louiseville et nous avons poursuivi tous les quatre.  Nous nous sommes arrêtés à Trois-Rivières pour prendre le temps de dîner.

Nous sommes arrivés à Ste-Anne-de-la-Pérade, soit à l'Arrêt du Temps, vers 16h.  Edward était déjà sur place, il soupait et couchait au même endroit que nous.  Françoise était également arrivée depuis quelques minutes.  Elle avait fait le trajet de l'Ancienne Lorette à Ste-Anne-de-la-Pérade en vélo.  Encore là, nous nous sommes fait un 4 à 6.  Mon copain et 2 couples d'amis sont venus nous rejoindre pour souper. Ce fut très agréable de se retrouver entre amis.

 

Jour 53 - 25 août : Ste-Anne-de-la-Pérade à Québec (Beauport)

Distance prévue : 105 km      Réalisée : 101,68        Température : Soleil, vent d'est        Montée : 494 m

Nous sommes partis Edward, Richard, Françoise, Dominique, Anicet et moi-même vers 9h15.  Nous avions un bon vent de face et l'on se remplaçait à tour de rôle pour couper le vent.  Edward a roulé avec nous jusqu'à Deschambault.  Nous nous sommes arrêtés à Donnacona pour prendre un café.  Nous sommes arrivés chez Françoise à l'Ancienne Lorette à 13h30.  Françoise voulait faire livrer de la pizza.  Comme je voulais poursuivre jusqu'à la maison, il me restait un peu plus de 20 km, je ne voulais pas manger de la pizza.  J'ai mangé une barre tendre avec Anicet et nous sommes repartis vers 14h45.  Anicet a laissé ses bagages chez lui et a poursuivi jusque chez moi.  Nous avons roulé très vite pour les derniers 20 km.  Nous sommes arrivés à la maison à 15h45.  À ma grande surprise, ma belle-famille m'attendait pour m'accueillir.

Un peu plus tard, ce fut au tour de ma famille d'arriver avec les blés d'inde.  Au cours des dernières semaines, je passais près des champs de blés d'inde et j'avais fait une demande spéciale pour mon retour.  C'était délicieux et vraiment agréable de revoir tout ce monde.

 

Conclusion

À suivre.

Mise à jour le Lundi, 21 Janvier 2019 10:23